UA-67970786-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/10/2017

L'influence djihadiste à la Courneuve:

sonia-nour-pc-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Un scandale de plus qui aggrave la mauvaise réputation de notre ville !

Voici les propos ignobles de Sonya Nour, ancienne membre de la direction de l'UNEF, proche collaboratrice communiste du Maire de La Courneuve !

"Quand un martyr égorge une femme et poignarde une autre, là ça fait du bruit. Terrorisme, du sang, civilisation, bla bla bla… Par contre, que le terrorisme patriarcal nous tue tous les deux jours, on l'entend moins votre grande gueule."

Et elle poursuit haineusement en aggravant ses
propos …

"Malgré les croyances populaires, les attentats-suicides ne sont liés ni au fondamentalisme islamique, ni à la religion en général (voir mouvements fachos nationalistes etc.). En France, nous avons l'équivalent d'un Bataclan chaque année pour les femmes. Meurtres de masse par étranglement, coups, coup de fusil, poignard... par des hommes. En quoi le crime dit 'islamiste' serait plus atroce que le crime de femmes par leur conjoint ou ex... ?"

Réaction du Maire

 maire gilles poux.jpg

 

 

 

 

 

 

 

" Les propos tenus par Sonya Nour sont inacceptables. Je les condamne sans nuance."

Analyse de la position du Maire

Ce que nous condamnons, c'est aussi l'aveuglement du Maire vis-à-vis de sa collaboratrice qui fait l'apologie du crime en qualifiant de "martyr" le tueur djihadiste qui a poignardé deux jeunes filles sur le voie publique !

Le Maire qui côtoie sa collaboratrice très fréquemment, feint d'être surpris par la nature de ses propos scandaleux en faveur d'un tueur musulman connu de la police !

La technique du fusible

Il est facile pour le Maire de sacrifier un fusible pour s'exonérer de sa responsabilité pour les dérapages de sa collaboratrice. Si elle s'exprime ainsi, c'est que son environnement politique est propice à de tels aveux.
L'ennui, c'est que cet aveu spontané en faveur des terroristes a passé cette fois la barrière médiatique et a suscité une condamnation générale.
Le Maire, toujours irresponsable, exprime alors son indignation publique, espérant faire croire qu'il ne connaissait rien de la mentalité pro- djihadiste  de sa proche collaboratrice ???

Le Maire est sourd et aveugle face aux plaintes incessantes des courneuviens. Il est de surcroit "malcomprenant" quand il s'agit d'appréhender le danger que représentent certains de ses proches "collaborateurs" qui s'affranchissent allègrement de tous contrôles,  pour exprimer publiquement des propos scandaleux que la morale réprouve au plus haut point !

Un responsable politique digne de ce nom, doit assumer la responsabilité de ses collaborateurs et par sa vigilance, prévenir ce type de dérapage intolérable dans notre société.

Encore une fuite de plus des responsabilités…

Si le Maire, en la circonstance, revendique encore son irresponsabilité, faisons lui le crédit de le croire; mais alors, que fait donc un "irresponsable" permanent à la tête de La Courneuve ?
Le mental du Maire est facile à décrypter, il se résume à un principe de base immuable: il est irresponsable de tous les problèmes qui affectent notre ville, ce sont toujours les autres qui ont tort. Il a tous les pouvoirs, mais refuse toute responsabilité …
Il est seul détenteur de la "vérité", donc nul besoin de dialoguer avec ses innombrables contradicteurs. Foncièrement autocrate, il bafoue en permanence les principes élémentaires de la démocratie, en ne dialoguant qu'avec ceux qui lui donnent raison et qui, privilégiés, profitent des avantages de son clan politique.
Pour les autres: indifférence et mépris sont de règle.
Si la réflexion se nourrit de contradictions … il n'est donc pas étonnant qu'en fuyant ses contradicteurs, le Maire commette autant de bourdes politiques !

Tous les courneuviens constatent entre-autres

- Les bâtiments "arlequins" clownesques des 4 routes, de très mauvais gout, imposés par le Maire,

- la statue mortuaire hideuse, type "camp de concentration" qui trône au beau milieu du carrefour des 4 routes, qui choque tous les visiteurs, sur l'atmosphère mortifère qui règne dans la ville…

- l'installation prochaine sur les hauteurs de Babcock de la banque de France, fleuron de la spéculation financière et pourtant en contradiction avec "l'idéologie" du Maire.

- La construction près de la Mairie d'une mosquée géante d'obédience salafiste, dont nous connaissons sa dangerosité par l'actualité quotidienne, sauf évidemment le Maire. Ce soit-disant "laïque" favorise la religion musulmane et ses croyances obscurantistes de préférence à des écoles rationnelles laïques !

Etc.

La Courneuve sous occupation migrante

Ne pouvant lutter contre ces dérives migratoires, le Maire se dit pour, se donnant du même coup, l'illusion de "contrôler " la situation, et d'occulter son attitude démissionnaire, surtout face à la submersion migratoire incontrôlée et très inquiétante, qui nous vaut l'exode massif des ex-courneuviens …!
Notre ville est devenue une poubelle sociale, un vaste camp de "concentration" pour plus de 110 nationalités différentes qui cherchent à imposer leurs us et coutumes au détriment de notre culture originelle.
Dernièrement, des indous ont défilé massivement derrière la statue du Dieu éléphant Ganesch, vénéré par une population importante d'indiens défilant en costumes bariolés et dont la plupart étaient pieds et torses nus sur la voie publique !  

La Courneuve ville hors la loi, victime d'une dégradation générale.

L'anarchie est la conséquence d'un laxisme politique généralisé…  Aucune loi n'est respectée, aucune sanction pour des innombrables exactions commises. La centaine de communautés immigrées ont donc tout le loisir d'imposer par leur nombre, leurs exigences comme un droit absolu en refusant par ailleurs tout devoir vis-à-vis de la société hébergente.

Manque d'espace vital : sources de conflits !

Il ne faut pas oublier la disparition de nos derniers espaces verts par un Maire qui a la manie de bétonner, pour la construction de toujours plus de logements clapiers, dans un univers de plus en plus concentrationnaire.
Nous n'ignorons pas que les conflits personnels et sociaux, sont surtout la conséquence directe de la diminution de l'espace vital et de la concentration urbaine de ses habitants multiethniques et multicommunautaristes au prosélytisme offensif.
La promiscuité forcée est effectivement une source de conflits, à l'exemple du "big souk" des   4 routes, où les incartades et agressions sont fréquentes, et dont plus de 80 % des commerçants ambulants ne sont même pas en règle...

Quant à la "nature" à la Courneuve, elle ne survit péniblement que dans des pots de fleurs ou des containers qui servent surtout de poubelles.

Le Maire prouve quotidiennement sont impuissance face aux problèmes de notre ville et dont il est, pour une grande partie, la cause par ses incapacités et ses négligences itératives. Ses similis polices ne font que de la figuration, sans résultats tangibles.

En fin de compte, pour faire bonne mesure, ce sont finalement nos concitoyens qui sont responsables au premier chef des problèmes de La Courneuve, car ils laissent faire le Maire, se contentant de l'accuser de leur propre impuissance, à lui imposer nos règles démocratiques.

Le pouvoir pervertit et le pouvoir absolu, pervertit absolument …
Après approximativement 80 ans d'idéologie "communiste" et accessoirement socialiste, qu'est devenue l'alternance démocratique dans notre ville socialement sinistrée ?

Pour savoir objectivement la réputation de La Courneuve nous vous invitons à consulter les organismes suivants:
https://www.ville-ideale.fr/la-courneuve_93027.php   Note:  3,23 /10 !
http://www.linternaute.com/ville/la-courneuve/ville-93027/avis
http://www.journaldunet.com/management/ville/ville/temoignage/1447/la-courneuve.shtml
http://www.villes-en-france.fr/villes/ville-la-courneuve-93120.html


Nous sommes loin des commentaires fallacieux de M. Poux sur le véritable état de déliquescence de "notre" ville jugée : insalubre, sale et très insécuritaire.
Le manque de réactivité de la municipalité est affligeant. Elle a laissé la gangrène s'installer dans une ville sans règles ni lois, au chômage record, une ville surendettée, une ville sous le contrôle du communautarisme local dominant. 
Une ville à fuir d'urgence ou à reconquérir par une réelle démocratie citoyenne, enfin au dessus des divisions partisanes des tribus politiques mentalement et socialement archaïques…

RF

Écrire un commentaire